AMF

Chassé-croisé en-dessous de 2 µm

Une université technique fabrique les plus petites pièces en plastique – des prototypes du futur. Les systèmes de bridage du point zéro d'AMF garantissent une flexibilité maximale pour les tolérances les plus strictes dans la fabrication des moules et des outils. Le passage d'un centre de fraisage à l'autre se déroule avec une précision incroyable. Il y a un secret à cela

Plaques de changement avec systèmes de bridage du point zéro d'AMF

Une solution d'avenir

Cette université technique fabrique des produits pour le domaine technique médical, la dentisterie, la biotechnologie ainsi que d'autres secteurs. Trois presses d'injection génèrent des prototypes et des mini-séries de minuscules pièces en thermoplastique avant leur production en série. La fabrication des outils et moules est assurée par une fraiseuse à règles en verre et broche à haute vitesse. Un centre d'usinage haute précision est également disponible. Les systèmes de bridage du point zéro d'AMF, qui peuvent être utilisés sur les deux machines ont optimisé les procédures d'équipement.

Les idées deviennent des prototypes, puis des productions en série

Pour brider les outils de forme en vue du micro-usinage après le dégrossissage, sans que l'équipement ne prenne trop de temps, le système de bridage du point zéro devait remplir des critères exigeants :

  • une hauteur de montage aussi réduite que possible,
  • une plaque de base de 140 x 140 mm et assez de place pour les pièces plus volumineuses,
  • une grande facilité d'utilisation,
  • un passage aisé d'une machine à l'autre,
  • une répétabilité de moins de 3 µm.

La technique de bridage du point zéro d'AMF a été appliquée après l'élaboration d'un cahier des charges complet. Une plaque de base standard avec quatre modules de bridage du point zéro K 10.2 d'AMF pour la fraiseuse. Avec 112 millimètres de diamètre, le module K 10.2 offre une grande surface d'appui et est insensible aux forces latérales et de traction exercées lors de l'usinage. Il est doté d'une force de serrage de 25 kN et peut absorber des couples de basculement élevés lors de l'enlèvement de copeaux. Cela autorise une grande précision et un excellent respect des cotes, même lorsque les efforts d'usinage sont élevés. Idéal pour le dégrossissage.

Modules plats – des forces de serrage qui restent élevées

Avec seulement 22 millimètres de profondeur de montage, ce module de serrage est extrêmement plat. La plaque de base peut ainsi être également très mince. Le montage sur la table de machine ménage un espace généreux vers le haut. La pièce ou la palette de changement serrée par (pas de suggestion) est logée en toute sécurité et protégée des vibrations dans le module. Le point de référence reste au centre. Les variations de température et la dilatation des matériaux sont compensées par un système intelligent. Cette technologie est un secret d'AMF.

Une plaque spéciale extrêmement plate de seulement 23 mm de hauteur de montage avec quatre modules de bridage du point zéro K 5 repose sur la plaque de base. Un petit étau puissant mais de faible hauteur est vissé dessus. C'est parce que les modules de serrage K 5 ont une hauteur de montage très faible que cela est possible. Mais avec une force de serrage de 13 kN, ils sont également très puissants. Et ce avec un diamètre de vissage réduit de M45 mm. Couplés par quatre, ils serrent donc les pièces avec une force de 52 kN. La plaque spéciale avec étau peut passer facilement d'une fraiseuse à l'autre. Une répétabilité extraordinaire de 1,3 µm a été mesurée avec le système Renishaw intégré.

Une répétabilité extraordinaire

Lorsque les processus ou les tolérances sont encore plus exigeants et que l'on utilise une petite fraise de seulement 40 µm de diamètre, il est même possible d'obtenir une précision dimensionnelle d'1 µm. Les résultats de l'usinage sont mesurés à l'aide d'un microscope Keyence ou, lorsqu'il faut encore plus de précision , à l'aide d'un microscope électronique à balayage. L'université technique dispose de cet équipement.

Retour