AMF

Solution complète autour du point zéro

Lorsque qu'une entreprise de véhicules utilitaires a automatisé la production des pièces hydrauliques avec des centres d'usinage et un système de chargement, la disponibilité des machines a considérablement augmenté. L'équipement des machines pendant leur fonctionnement posait cependant problème. AMF a mis au point une solution complète avec des éléments de bridage hydrauliques et une technique de bridage du point zéro à la fois flexible et rapide.

Tour de bridage avec systèmes de bridage du point zéro d'AMF

l'équipement bien pensé

es tours de bridage mises au point par AMF offrent de l'espace pour jusqu'à douze pièces sur deux niveaux. Tout d'abord, un logement de pièce est bridé dans le logement de base avec (aucune suggestion). L'ébauche forgée de la pièce est fixée hydrauliquement par en haut avec un patin d'appui. Les tours de bridage, logements de pièce et patins d'appui sont conçus de sorte à brider les trois tailles différentes de pièces avec des contours d'interférence minimum pour un usinage sur trois faces. Pour le premier bridage au niveau inférieur, les bords de soudure chanfreinés sont fraisés et deux trous sont pratiqués, un passage d'huile ainsi qu'un trou de fixation. Au niveau supérieur, les surfaces sont fraisées dans le plan, un diamètre interne est alésé sur mesure, et cinq trous et quatre filetages sont créés.

Un rééquipement plus rapide et des temps de fonctionnement des machines plus longs

La solution complète d'AMF se compose de deux tours de bridage avec chacune six éléments de bridage du point zéro et différents logements de base ainsi que six patins d'appui pour le bridage par le haut. À cela s'ajoutent des bagues de réduction pour les différents diamètre des pièces, plusieurs petites pièces et le système hydraulique. Les pièces sont simplement bridées au niveau inférieur, retirées après le premier usinage puis placées au niveau supérieur. Le bridage est rapide et facile aux deux niveaux. Pour ce processus, la flexibilité était une exigence aussi essentielle que la simplification et la rapidité du bridage. Il était également très important de faciliter le bridage, le rebridage et le débridage des pièces forgées pesant jusqu'à dix kilos, dont chaque équipe peut produire jusqu'à 50 unités.

Avantage supplémentaire : il n'est plus nécessaire de procéder à l'entreposage temporaire des pièces après le premier usinage. Chaque fois que la palette sort de la machine pour l'équipement, au moins trois pièces finies peuvent en être retirées. Les pièces partiellement usinées passent du niveau inférieur au niveau supérieur et les nouvelles ébauches non usinées sont bridées au niveau inférieur. Il n'est donc pas toujours nécessaire que tous les emplacements soient occupés, ce qui augmente encore la flexibilité. Tout cela se déroule avec une répétabilité élevée, des temps de rééquipement courts, et plus rapidement que le temps d'usinage de la machine. Elle fonctionne maintenant plus longtemps et peut par exemple continuer pendant les pauses.

Une collaboration étroite raccourcit les processus, la première solution est adoptée

La solution d'AMF a fonctionné dès le départ. La raison en est le contact direct entre le client et le concepteur d'AMF, que l'entreprise de Fellbach continue de consulter. Cela a créé une compréhension profonde des exigences du client. Les personnes responsables ont été en contact étroit tout au long de la phase de développement afin d'optimiser tous les aspects liés à la flexibilité de la solution de serrage. C'est la technique de bridage d'aujourd'hui.

Retour